Accueil » Comment réaliser des économies d’eau grâce au pilotage intelligent de l’irrigation ?
Comment réaliser des économies d'eau grâce au pilotage intelligent de l'irrigation ?

Comment réaliser des économies d’eau grâce au pilotage intelligent de l’irrigation ?

by Arnaud

L’irrigation joue un rôle essentiel dans l’agriculture et notre sécurité alimentaire. L’utilisation inefficace de l’eau entraîne parfois un gaspillage considérable et des conséquences néfastes pour l’environnement.. Le pilotage intelligent de l’irrigation permet de réaliser des économies d’eau significatives tout en optimisant la santé des cultures. Voici comment.

Une irrigation basée sur la data

Contents

Le pilotage de l’irrigation base la décision d’apporter de l’eau sur les données collectées par différents dispositifs installés sur la parcelle et par l’exploitation des informations météorologiques.  Pour développer le système le plus résilient possible, il est recommandé de faire appel à un spécialiste de l’irrigation.

Utilisation de capteurs pour mesurer les besoins en eau des cultures

Les capteurs permettent de mesurer précisément les besoins en eau des plantes, en prenant en compte des paramètres tels que l’humidité du sol, la température et l’évapotranspiration, afin d’ajuster l’irrigation en conséquence. 

Surveillance des conditions météorologiques et des données du sol

En recueillant des informations sur les conditions météorologiques et les caractéristiques du sol, il est possible d’adapter l’irrigation en fonction des variations environnementales, en évitant les arrosages inutiles lorsqu’il pleut ou lorsque le sol est déjà suffisamment humide.

Analyse des données pour une planification précise de l’irrigation 

En analysant les données collectées, les agriculteurs peuvent établir des modèles de comportement des cultures et prévoir les besoins futurs en eau, ce qui leur permet de planifier de manière plus précise les cycles d’irrigation.

Utilisation de techniques avancées de pilotage de l’irrigation

La raréfaction des ressources en eau potable a déclenché un florilège d’investissements en recherche et développement qui a permis de développer de nouvelles technologies avancées. Elles sont régulièrement complétées par de nouveaux outils et technologies qui permettent d’affiner encore plus la gestion de l’eau en agriculture. Voici les principales techniques actuelles : 

Irrigation basée sur la demande des cultures 

En utilisant des capteurs et des algorithmes, l’irrigation peut être déclenchée uniquement lorsque les cultures en ont réellement besoin, évitant ainsi les gaspillages et répondant de manière précise aux besoins des plantes. 

Utilisation de l’irrigation localisée pour cibler les racines des plantes

L’irrigation localisée, telle que l’irrigation goutte-à-goutte ou l’irrigation par micro-aspersion, permet de délivrer l’eau directement aux racines des plantes, réduisant ainsi les pertes par évaporation et améliorant l’efficacité de l’irrigation. 

Contrôle automatique de l’irrigation en fonction des paramètres préétablis 

En utilisant des systèmes automatisés de contrôle, l’irrigation peut être ajustée en fonction de paramètres prédéfinis, tels que l’heure de la journée, la température ou l’humidité, garantissant ainsi une gestion précise de l’eau.

Ces techniques se voient désormais complétées par des briques technologiques supplémentaires qui vont permettre une micro gestion des besoins hydriques des parcelles. Les systèmes de pilotage automatisés basés sur des algorithmes avancés couplés à  l’Internet des objets (IoT) facilite la gestion centralisée et optimisée de l’irrigation. Grâce aux données collectées, l’utilisation de l’intelligence artificielle promet des prévisions précises des besoins en eau.

Related Posts

Leave a Comment

49 − = 40