Accueil » Les quatre étapes pour mettre en place un plan de marchéage
4P marketing

Les quatre étapes pour mettre en place un plan de marchéage

by Arnaud

Pour une entreprise ayant une vision de développement à long terme, la stratégie de commercialisation doit être une priorité. Pour y arriver, le plan de marchéage ou le marketing mix est la meilleure option à laquelle vous devez recourir.

Qu’est ce que le plan de marchéage ?

Le plan de marchéage encore dénommée la méthode des 4P ou marketing mix en anglais est défini comme l’ensemble des actions commerciales qui permettent à l’entreprise de vendre ses produits et services. Le plan de marchéage est également vu comme l’ensemble des décisions liées à quatre différentes variables du marketing que sont le prix, le produit, la distribution et la commercialisation (PPDC). En anglais, on parle de : product, price, place and publicity c’est juste pour cette raison que la méthode est traditionnellement appelée la méthode des 4P. Le principal objectif du plan de marchéage est de venir en appui à l’entreprise afin de lui permettre d’atteindre ses objectifs de vente. Du coup, c’est un paramètre important du marketing opérationnel de l’entreprise dont le but ultime est de permettre à l’entreprise d’atteindre aisément ses objectifs de marketing stratégique. Vous avez envie de définir un plan de marchéage assez efficace ? Voici des éléments de référence qu’il doit contenir :

Plan de marchéage : cohérence et solidité

Un plan de marchéage réussi doit être bien cohérent. Cela voudra dire qu’il doit s’accorder avec toutes les autres perspectives de développement de l’entreprise. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de procéder de manière régulière à des vérifications de cohérence. C’est-à-dire voir si les quatre variables mercatiques que comporte le plan, sont cohérentes entre elles.

Être adapté au marché et aux clients

Le marketing mix ou plan de marchéage doit nécessairement s’adapter au marché de l’entreprise afin de produire des résultats probants. Autrement dit, il doit être élaboré de sorte à répondre aux attentes et aux besoins des consommateurs. Ce plan doit permettre à l’entreprise d’avoir une meilleure position sur le marché tout en gardant une place de privilège face aux différents concurrents. En gros, un plan de marchéage doit nécessairement s’adapter à l’image de la marque de l’entreprise. Il doit se conformer à la politique générale et aux différentes valeurs que l’entreprise souhaite véhiculer.

Se montrer supérieur par rapport à ses concurrents

Enfin, pour dire d’un plan de marchéage qu’il est hyper efficace, ce dernier doit permettre à l’entreprise d’avoir de la supériorité sur le marché. Cet aspect est d’ailleurs évident car le plan de marchéage a pour but d’aider l’entreprise à augmenter son chiffre d’affaires. Du coup, il est tout à fait normal qu’il soit conçu de manière à offrir à l’entreprise une supériorité par rapport à ses concurrents sur le marché.

Créer un plan de marchéage en quatre étapes

Vous avez envie de créer un marketing mix pouvant favoriser le développement de votre entreprise ? Pour y arriver vous devez nécessairement passer par quatre étapes précises : le produit, le prix, la distribution et la communication.

La politique produit

Comme sa dénonciation s’y prête bien, la politique produit est celle qui tient compte de tous les paramètres inhérents au produit. Il s’agit entre autres du produit lui-même, de sa conception, son développement, sa fabrication et sa présentation. A juste titre, il est important de toucher des aspects essentiels comme :

  • Les différentes caractéristiques du produit,
  • La gamme du produit,
  • La forme et la couleur du produit,
  • Le nom du produit,
  • Le cycle de vie du produit,
  • Le conditionnement et l’emballage du produit,
  • Le positionnement du produit,
  • Les différents services inhérents au produit etc.

Vous devez alors établir votre produit et la politique produit pendant cette première étape.

La politique prix

A part la mise en place de la politique produit de votre plan de marchéage, vous avez l’obligation de définir le prix du produit. Mais tenez vous bien, le prix est une variable que vous ne devez pas fixer au hasard. En effet, le prix doit tenir compte des différentes contraintes commerciales et juridiques auxquelles l’entreprise fait face. Autrement dit, le prix doit être définie en fonction des paramètres suivants :

  • l’interdiction de revente à perte,
  • Le statut du client (le prix doit varier selon que le client est grossiste ou détaillant)
  • Le montant de la commande faite.

Généralement pris à la légère, cette étape est pourtant celle qui enclenche le succès du produit. Surtout lorsque le produit est nouveau sur le marché.

La politique de distribution

Grâce à la politique de distribution, vous arriverez à prendre en compte tous les paramètres inhérents à la commercialisation du produit. Avant de passer à l’élaboration de la politique de distribution, vous devez penser au :

  • Choix et à l’organisation de la puissance de vente du produit
  • Choix des différents canaux de distribution du produit (dans le cas d’espèce, vous devez savoir si vous devez passer par des canaux courts ou longs, qu’ils soient directs ou indirects).
  • Choix de la nature de l’animation appropriée à votre circuit de distribution.
  • Choix inhérent à la modalité de distribution la plus appropriée (qui peut être sélective ou intensive).

La politique de communication

Enfin, l’étape de l’élaboration de la politique de communication vient clôturer votre plan de marchéage. En réalité, cette dernière vous permet de définir les méthodes et moyens appropriés pouvant permettre la promotion du produit. Dans ce cas, il s’agit prioritairement de :

  • La communication de masse,
  • L’argumentation commerciale,
  • La communication relationnelle
  • La promotion des ventes

Exemple de plan de marchéage

Pour vous donner une idée sur comment le plan de marchéage se présente et les différentes caractéristiques de ce dernier susceptibles de vous aider à développer votre entreprise, voici un prototype.  Voici un cas pratique qui tient compte des différentes variables mentionnées un peu plus haut.

  •  L’entreprise a décidé de développer un nouveau produit de gamme moyenne qui s’adresse au public. Pour ce faire, elle a fait le choix d’une forme et des coloris assez discrets et élégants, tout en gardant une démarche classique. L’emballage qui semble convenir le mieux à ce produit étant le carton,
  • L’entreprise a décidé de vendre son produit à 10 euros l’unité aux détaillants et particuliers et à 8 euros l’unité aux grossistes et semi-grossistes.
  • Le produit est commercialisé en magasin mais également par le biais de plateforme en ligne.
  • Pour la promotion de ce produit, l’entreprise a opté pour une campagne de publicité sur les canaux médiatiques et sur les différents lieux de vente. Elle a également décidé de procéder par les publicités via les réseaux et autres canaux en ligne.

Avec ces quatre points précis, l’entreprise maîtrise exactement sa perspective de développement et quels seront les atouts pour rehausser l’image de son produit et de sa marque. Grâce à ces différents éléments, il est très facile de toucher la sensibilité de la clientèle et d’évoluer au jour le jour.

 

Related Posts

Leave a Comment

77 − = 69